Dans le calme du soir


Frédéric Pajak

Dans le calme du soir

Lecture et projection de dessins tirés du livre de Frédéric Pajak. « Une enfance compliquée que l’écrivain et dessinateur dépeint par touches. Somptueuses Mémoires graphiques. » (Denis Cosnard, Le Monde)

Il est un temps où la mémoire réclame sa part de souvenirs, fidèles ou embellis, ou encore distordus par le passage des jours. Soixante-sept ans : c’est un âge raisonnable pour se livrer à cet exercice. Souvenirs de la classe de neige, à l’époque des premiers tire-fesses (ou « tire-flemme », en Suisse romande), souvenirs d’un bref séjour à l’École des beaux-arts, au temps de l’adolescence, souvenirs d’un labeur éprouvant, sans lendemain, souvenirs de la mort aussi ; et puis souvenirs de la famille. L’auteur évoque aussi les villes de sa jeunesse : Strasbourg, Paris, Lausanne, Aoste, Athènes, et enfin Arles, où il vit. Et pour finir, un récit, entre réalité et fiction : deux vieux artistes vont mourir. Qui se souviendra de ces oubliés de l’Histoire de l’art ? Une histoire bâtie comme un bref roman noir.

Cette rencontre est suivie d’une séance dédicace à l’espace librairie au 2e étage du Commun.

Performance, Dédicace
Samedi 25 novembre 2023
À 18h45
Durée : 45min
Le Commun (1e étage)
Rue des Vieux-Grenadiers 10, 1205 Genève

Biographie

Frédéric Pajak est né en 1955 dans les Hauts-de-Seine. Il a publié une vingtaine d’ouvrages, souvent écrits et dessinés, dont : Le Chagrin d’amour, Humour – une biographie de James Joyce, Nietzsche et son père, Nervosité générale, Mélancolie, aux PUF ; La Guerre sexuelle, J’entends des voix et Autoportrait, chez Gallimard. Il est l’éditeur des Cahiers dessinés. Après L’Étrange Beauté du monde et En souvenir du monde, réalisés avec Lea Lund, après la nouvelle édition de L’Immense Solitude et les neuf volumes du Manifeste incertain, les Éditions Noir sur Blanc poursuivent la publication des œuvres de Frédéric Pajak. Il a reçu, pour le Manifeste incertain 3, le prix Médicis Essai 2014 et le prix suisse de littérature 2015 ; ainsi que le prix Goncourt de la biographie 2019 pour le Manifeste incertain 7. Il reçoit le Grand Prix suisse de littérature 2021 pour l’ensemble de son œuvre.

Dans le calme du soir a reçu le prix Flaubert 2023.

Également à voir


Dimanche 26 novembre 2023

Appel aux bénévole·x·s